Retour accueil

Watertown (one shot) polar

scenario: Jean-Claude Götting dessin: Jean-Claude Götting couleurs: Jean-Claude Götting editeur: Casterman, parution: janvier 2016

Watertown Watertown

La dernière fois que je vis Maggie Laeger, c'était un lundi matin. Je passais comme à mon habitude dans la pâtisserie de Monsieur Clarke pour y acheter un muffin que je mangerais sur le chemin du bureau. Lorsqu'en payant, je lançai "À demain Maggie", elle répondit : "Non... Demain je ne serai plus là."...

Modeste employé d'une société d'assurance à Watertown, Philip Whiting s'accorde une semaine de vacances pour s'improviser enquêteur sur la mort de M. Clarke - le patissier du coin - dont la vendeuse Maggie a subitement disparue après que ce dernier ait reçu une étagère fatale sur le crâne. C'est en rendant visite à son frère à Stockbridge qu'il tombe par hasard sur Maggie qui feint de ne pas le connaître. Philip soupçonne alors du louche et commence ses investigations. C'est une plongée dans l'Amérique des années 60 que JC Götting nous propose avec cette drôle d'histoire. Celle des belles voitures, des costumes cravates strictes et des enquêtes "à l'ancienne". Ca fait drôle des fois de revenir aux notes manuscrites et aux enquêtes de voisinage. Mais attention, l'enjeu ici est avant tout de suivre le cheminement d'un homme ordinaire qui faec à un mystère passe de la curiosité à l'obsession. Philip n'en dort plus et veut avoir coûte que coûte le fin mot de l'histoire. Et ce n'est qu'au terme d'un suspens qui monte crescendo qu'il y parviendra pour une conclusion hélas bien décevante. C'est fort dommage. On se console au vu d'un graphisme d'un autre temps bien en phase avec l'ambiance et l'époque, l'auteur nous offrant des planches élégantes et travaillées...
note

le 09.01.2016 (87)