Retour accueil

Les Douze (NEIGE ORIGINES #1) anticipation

scenario: Didier Convard ,Eric Adam dessin: Fred Vignaux couleurs: Fred Vignaux editeur: Glénat, parution: septembre 2015

Les Douze Les Douze

Dans un monde gelé et dévasté par le terrible mal d’Orion, les Douze forment une confrérie réfléchissant aux moyens de sauver l’Europe. Leur chef, Northman, a recueilli quelques années plus tôt un jeune garçon qu’il destine à devenir leur sauveur. Il l’a nommé Neige. Mais pour l’heure, une menace plane : un dénommé Bohort veut ouvrir une brèche dans le mur, la paroi qui sépare l’Europe du reste du monde. L’extérieur pourrait en profiter pour envahir le vieux continent et ruiner le plan des Douze. Pour contrer le dessein de cet ennemi qu’il semble bien connaître, Northman demande l’aide de l’ancien maître d’arme de Bohort : le redoutable Agravain l’Orgueilleux. Ensemble, ils se rendent à Rome, là où règne l’Empapereur...

Neige ? Oui ça m'évoque quelque chose, une série lue il y a fort longtemps et dont je ne retiendrai que la froideur - dans tous les sens du terme - de son univers. Il y a eu depuis le prequel Neige Fondation en 3 tomes que je n'ai pas encore lu. C'est maintenant au tour de Neige Origines se déroulant chronologiquement un peu avant la série-mère. Neige le jeune garçon recueilli par Northman n'a que 11 ans et de ce fait laisse la place aux Douze qui vont tenter d'empêcher Bohort (non pas celui de Kaamelott ^^) de briser le Mur. La belle couverture donne tout de suite envie aux curieux qui comme moi auront immédiatement plaisir à entrer dans une aventure remarquablement dessinée. Si le ton est un peu bavard, le rythme est bon et le mélange de cape et d'épée et steampunk (les gadgets dans un monde médiéval) se fait naturellement. Si cet album forme une intrigue auto-conclusive et propose une révélation finale, une suite ne serait pas pour me déplaire...
note

le 05.10.2015 (184)