Retour accueil

Les rats de Saint Eloi (LES NAUFRAGES DU METROPOLITAIN #1) historique, chronique

scenario: Patrice Ordas dessin: Nathalie Berr couleurs: Sébastien Bouët editeur: Bamboo, parution: mai 2015

Les rats de Saint Eloi Les rats de Saint Eloi

Paris, janvier 1910. Alors que les eaux de la Seine menacent de déborder, Valentin, apprenti joaillier de la Place Vendôme, se fait appâter par une bande "d’Apaches", des anarchistes détrousseurs de bourgeois. Leur chef, Le Fennec, convoite les bijoux enfermés dans le coffre de l’atelier où l’adolescent apprend son futur métier. Mais Le Fennec ignore qu’il est sous la surveillance de la fameuse Brigade du Tigre du commissaire Sébille...

L'introduction des deux personnages principaux est assez curieusement amené et ce n'est qu'après quelques pages que l'on rentre dans l'histoire. Et c'est lorsque les fameux apaches arrivent que l'on comprend que c'est d'un braquage qu'il s'agit. Du coup, j'ai l'impression que le scénario aurait pu être simplifié afin de laisser davantage de place au dessin de Nathalie Berr qui semble très à l'aise dans ces décors de Paris sous les eaux. Nous sommes en 1910, l'année de la célèbre inondation et c'est presque humide que l'on ressort de cet album très bien dessiné. Maintenant que les personnages sont posés et que l'on connait l'enjeu, le tome 2 n'aura qu'à accélérer les évènements et nous proposer quelque bonnes surprise pour être pleinement convaincu par ce diptyque...
note

le 21.06.2015 (297)