Retour accueil

Le chasseur (WONDERBALL #1) polar

scenario: Fred Duval ,Jean-Pierre Pecau ,Fred Blancharddessin: Colin Wilson couleurs: Jean-Paul Fernandez editeur: Delcourt (machination), parution: septembre 2014

Le chasseur Le chasseur

San Francisco, 1983. Un tueur de masse abat 9 personnes en 9 secondes dans une rue passante. L'inspecteur Spadaccini, surnommé par ses collègues Wonderball à cause des friandises qu'il mange à longueur de journée, est chargé de l'enquête. La rapidité du tueur lui rappelle un dossier : l'assassinat de J. F. Kennedy. L'occasion d'une promenade dans le passé, celui du San Francisco freak et toxique des années 60 et 70...

J'ai bien fait d'hésiter à sa sortie, le temps que je me décide Delcourt proposait le tome 1 et 2 à prix spécial. Du coup, c'est le portefeuille légèrement soulagé que je démarre cette série qui s'annonce excellente. Bon, le surnom de Wonderball, c'est pour la petite histoire car Spadaccini a autre chose à faire que de se gaver de Kinder surprise et si le chocolat est censé calmer les nerfs, le gars ne doit pas en manger tant que ça ^^ C'est un polar vitaminé dans lequel l'action prend une large place qu'elle partage avec une enquête mâtiné d'histoire. En effet, l'ombre du nazisme plane au-dessus d'une intrigue se rapprochant des événements de Dallas en 1963. On sent la patte de JP Pécau qui aime bien les uchronies. Ce qui est sympa, c'est d'évoluer dans le San Francisco des eighties, ses rues en pente, ses tramways, ses junkies, on est bien dans une ambiance de polar à l'ancienne. On pardonne rapidement à Wonderball ses sorties de route car on sent le type droit, intègre et déterminé à aller jusqu'au bout. Un bon client pour succéder à l'inspecteur Harry. Bien dessiné par un auteur américain que je ne connais pas, son style est proche de celui de Denys (District 77, La grande évasion #4...), le trait est sec et nerveux, bien en phase avec le propos. Au vue du final de ce premier tome, difficile de ne pas se jeter sur la suite...
note

le 25.05.2015 (374)

Le Fantôme
tome 2 (4/5)