Retour accueil

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (première partie) (MILLENIUM #1) thriller

scenario: Sylvain Runberg dessin: José Homs couleurs: José Homs editeur: Dupuis, parution: mars 2013

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (première partie) Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (première partie)

[Cycle 1, 1/2] Après un procès perdu contre le magnat suédois Hans-Erik Wennerström, Mikael Blomkvist le journaliste que l'on surnomme "super Blomkvist" pour son remarquable travail d'investigation pour le mensuel Millénium qu'il a lui-même créé avec Erika Berger - sa maitresse de longue date - démissionne. Il reçoit alors une offre de la part du vieil homme d'affaires Henrik Vanger qui lui propose, sous couvert d'écrire la biographie de sa famille, de reprendre l'enquête sur Hariett sa fille adoptive disparue depuis 44 ans !
Lisbeth Salander, jeune surdoué de l'informatique au look de punk asociale et orpheline vit sous la tutelle de NE Bjurman dont le comportement déplacé va très vite faire dégénérer leur relation. En attendant, son travail à mi-temps pour l'agence de détective Milton Security l'amène à monter un dossier complet sur "super Blomkvist" pour le compte de leur client Dirch Frode, l'avocat de Henrik Vanger...


j'ai lu "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes" le premier tome de la trilogie Millénium de Stieg Larsson sur le tard et j'avais vraiment adoré ce bouquin. Après avoir vu la version ciné de 2009 que j'avais trouvé très bien faite elle aussi, je ne voyais pas bien l'intérêt de remettre le couvert avec une adaptation BD. Et pourtant au vu du résultat de ce premier tome, je suis sur le cul de constater que l'on puisse de nouveau profiter de ce roman génial. Le résultat est spectaculaire tant au niveau graphique que scénaristique. Runberg restitue exactement l'ambiance que j'avais ressenti dans le roman, suspense, violence, sexe, action et un peu de gore sont au rendez-vous et dansent à l'unisson pour interpréter un thriller saisissant. Et je suis encore sous le choc de la claque graphique infligée par ce dessinateur inconnu chez moi. Homs est un virtuose et son travail ici est un véritable régal pour les yeux. Autant dire qu'après l'avoir emprunté à la biblio, cet album et son petit frère se sont retrouvés en tête de ma wishlist et j'espère bien compter sur leur présence au pied du sapin !
PS : Dupuis a prévu en tout 3 diptyques traitant chacun d'un roman de la trilogie. En 2014, ce seront 2 albums pour "La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette" (dessinés par Man) et en 2015, 2 autres pour "La reine dans le palais des courants d’air" (dessinés par Homs)...
aller sur le site dédié pour en savoir plus
[relecture du 26.04.2015] Graphisme éblouissant, couleurs magnifiques, scénario aux petits oignons pour une histoire dont on ne se lasse pas. Une adaptation grandiose !..
coup de coeur

le 23.12.2013 (966)

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (seconde partie)
tome 2 (5/5)
La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette (première partie)
tome 3 (4/5)
La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette (deuxième partie)
tome 4 (4/5)