Retour accueil

Ma révérence (one shot) polar,roman graphique

scenario: Wilfrid Lupano dessin: Rodguen couleurs: Ohazar editeur: Delcourt (machination), parution: septembre 2013

Ma révérence Ma révérence

Vincent, trentenaire, un poil dépressif, estime que la société lui doit quelques dommages et intérêts, au titre de préjudice moral. Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par soimême, il s'improvise braqueur de fourgon. Son plan est malin, sa cause noble et l'amour au bout du braco. Mais en choisissant pour complice le déconcertant Gaby Rocket, Vincent n'a-t-il pas vu trop grand ?..

[relecture du 21.11.2015] Le pitch et la belle couverture ne m'avaient pas menti, je le sentais, cet album mérite les éloges. D'abord parce qu'il est très bien écrit et aussi parce qu'il est parfaitement dessiné ! Ca parait un peu idiot dit comme ça mais c'est vrai. Tentons de développer. C'est le premier album BD de Rodguen et on sent toute l'influence de celui qui bosse dans l'animation chez Dreamworks : il y a de la vie et du rythme dans ce graphisme ! C'est typiquement ce que j'attends d'une BD, le trait est vif et expressif (à la manière de Lax ou de Frank Pé), le style tend vers le réaliste avec juste ce qu'il faut de liberté pour illustrer une histoire contemporaine originale, rythmée, intelligente, humaniste, pourvue de très bons dialogues et d'une voix-off qui prend le lecteur à témoin. L'excellente impression générale fait oublier la grosse coïncidence qui fait basculer tout le récit. Le projet de Vincent - le casseur débutant - est le départ d'une virée à bord de la petite vie d'un duo haut en couleurs auquel on s'attache rapidement, particulièrement Gaby en Dick Rivers philosophe de comptoir attendrissant et amusant. Entre tendresse, coups de sang, petits travers, tranches de vie, humour et rêve, Ma révérence est l'album qui rassemble tous les ingrédients que l'on aime sur BDouebe. Coup de coeur de la rentrée !..
coup de coeur

le 24.09.2013 (999)