Retour accueil

grasse carcasse (BLAST #1) roman graphique

scenario: Manu Larcenet dessin: Manu Larcenet couleurs: Manu Larcenet editeur: Dargaud, parution: novembre 2009

grasse carcasse grasse carcasse

Polza Mancini menait une vie normale d'écrivain marié jusqu'à ce que la mort de son père ne déclenche en lui le blast. Une sorte d'implosion qui ravage l'homme de l'intérieur. Aujourd'hui Mancini est dans un bureau du commissariat où il doit répondre de ses actes, il a sauvagement agressé une femme...

auteur - entre autres - du combat ordinaire et du retour à la terre, deux séries très appréciées sur Bdouebe, Manu Larcenet aurait pu continuer en surfant sur la vague de leur succès mais il préfère approfondir le côté sombre de sa force avec Blast. Première différence qui saute aux yeux : le passage au noir et blanc avec déclinaison de gris qui ancre ce nouvel album dans une dimension dramatique. Dramatique est le mot car il s'agit ici d'un sombre fait divers où l'agresseur va vraisemblablement prendre son temps pour nous raconter toute son histoire. Face à des policiers que Manu Larcenet a la bonne idée de présenter comme des êtres humains attentifs et patients, Polza (à ne pas confondre avec Potzi le nounours de mon enfance ^^) apparait comme une personnalité fascinante. Pour un début, ce premier tome se révèle intriguant et met l'eau à la bouche mais me laisse sérieusement sur ma faim quant aux motivations de cet étrange prévenu. Au terme de ces 200 pages, je ne suis pas bien avancé et je brûle d'en savoir plus tout en m'interrogeant sur la capacité de l'auteur à nous captiver pendant encore 4 albums. D'autant que le thème récurrent du père qui avait déja été largement abordé dans le Combat Ordinaire finit par être un poil pesant. A ce sujet, je serai d'ailleurs curieux de savoir pourquoi ce dernier est affublé d'une tête d'oiseau au long bec ?! Je n'insiste pas non plus sur le passage avec la chouette déja vu quelque part. Au final, j'ai aimé ce blast et je crois que manu Larcenet entame une série courageuse, originale, aux planches en noir et blanc très artistiques, qui fera sans doute date pour peu que la suite transforme l'essai. Je lui fais confiance lui qui sait si bien nous surprendre...
A noter que cet album fait partie de la sélection officielle d'Angoulême 2010...
note

le 15.12.2009 (1839)

l'apocalypse selon Saint Jacky
tome 2 (4/5)
la tête la première
tome 3 (5/5)
Pourvu que les Bouddhistes se trompent
tome 4 (5/5)