Wollodrïn – tome 5

Celui qui dort 1/2

wollodrin-tome-5-couverture

Tridïk est un nain romantique. Amoureux fou de Mëlinhh, il rêve de lui offrir une fleur qu’on ne trouve qu’au plus profond des montagnes. Le jour où l’occasion se présente sous la forme d’un passage secret, Tridïk n’hésite pas. Son paquetage sur le dos, il part à l’aventure, ignorant qu’en descendant dans les profondeurs du royaume interdit, il va réveiller celui qui dort et qu’on ne doit tirer de son sommeil.

Après 4 tomes très appréciés et fidèle à ma promesse, je poursuis mon exploration de Wollodrïn à mon rythme et attaque ce 3ème diptyque avec optimisme.

Hélas, je n’irai pas jusqu’à dire que c’est la douche froide mais malgré une fin de tome qui promet quelque chose d’un peu plus musclé, c’est la déception face à l’aventure vécue par ce charmant petit nain (oui oui « petit », il est jeune il n’a que 37 ans ^^) venu explorer les tréfonds de sa cité souterraine. Mais où sont passés les personnages précédents ? Je m’attendais vraiment à ce qu’un certain fil rouge oriente les albums et là on part carrément dans une autre direction avec de nouveaux intervenants (nains et elfes) qui n’ont semble-t’il aucun lien avec Onimaku, Maître Ivarr ou Ebrinh. Et Jokkï, justement, peut-être va t’on le revoir puisque nous sommes dans la cité des nains ?

A moins – et j’espère ! – que le tome 2 ne me fasse mentir, la cohérence annoncée n’est plus d’actualité et je me retrouve avec un récit de fantasy lambda que je dirai plutôt destiné à la jeunesse. Le dessin de Jérôme Lereculey tient toujours la route mais c’est vrai que j’attendais beaucoup plus d’une série qui dès le début avait su se démarquer de la concurrence…

wollodrin-tome-5-planche

Un album signé David Chauvel et Jérôme Lereculey aux éditions Delcourt.

2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.