Relectures du 10.01.2017 et 2 coups de coeur

La mort de Staline (Dargaud)

La mort de Staline tome 1Victime d’une attaque cérébrale dans la nuit du 2 mars 1953, le Petit Père du peuple est mourant. Les membres du Comité Central se réunissent pour statuer sur la conduite à tenir mais c’est avant tout une lutte sans merci pour le pouvoir suprême qui est en jeu.

Fabien Nury semble s’amuser comme un petit fou en imaginant ce qui a pu se passer à la mort de Staline. Le Kremlin devient ainsi le théatre d’une lutte sans merci pour la succession au pouvoir de l’une des plus terrible dictature du XXè siècle. Avec humour et réalisme, cet excellent diptyque dénonce avec jubilation le cynisme des dirigeants russes prêt à s’entretuer dans un jeu de dupes.La mort de Staline tome 2

Au pinceau, Thierry Robin et Lorian Aureyre habillent de sublimes planches au trait anguleux et précis d’une colo rouge, noire et grise en parfaite adéquation avec le propos.

Nominé à Angoulême en 2011, La mort de Staline est un véritable coup de coeur !

Les chroniques originales sont dans les archives (tome 1, tome 2)

Nous ne serons jamais des héros (Le Lombard)

couverture de Nous ne serons jamais des hérosChômeur et galérien du quotidien, à 32 ans Mickael sait que ce n’est pas en restant vautré dans son canapé qu’il s’en sortira. Quand son père, infirme et acariâtre lui propose de l’accompagner pour un tour du monde en échange d’un petit pécule, il n’a guère le choix et finit par accepter malgré sa réticence.

Et c’est parti pour un improbable road movie auquel nous convie les membres de l’atelier lyonnais KCS. Olivier Jouvray et les frères Salsedo nous ont concocté un one shot truculent plein d’humour, de tendresse et de réflexion sur la vie. L’occasion est donnée au lecteur de s’interroger sur ses propres rapports familiaux et la vie en général. Sans donner de leçons mais en invitant à la réflexion tout en divertissant d’une aventure épique, cet album est une véritable réussite et un autre coup de coeur !

La chronique originale est ici.

 

relectures – Lincoln

Lincoln tome 1 crâne de boisCe soir je suis à jour de mes lectures de nouveautés (ou en retard) et de mes articles (c’est plutôt rare) et les lectures du moment sont surtout des relectures de quelques classiques de ma biblio perso. Alors c’est le bon moment pour rappeler à la Terre entière (hééee ouai ! ^^) que Lincoln est une excellente série.

C’est l’histoire d’un gamin mal-né dans le far west qui très tôt développe un caractère irascible. Et un jour, devenu adulte, il rencontre Dieu et Lucifer, deux petits bonhommes sous leur forme humaine ! Le premier veut absolument en faire un type bien, le second est uniquement là pour le faire chier (Dieu pas Lincoln). Seulement c’te feignasse de cowboy n’a qu’une envie : qu’on lui foute la paix ! Un truc à savoir quand même : Dieu dans sa grande mansuétude (ou parce qu’il est un poil taquin) l’a rendu immortel. Ca aide quand, à cette époque, on prend autant de balles dans le buffet. Lincoln 2 Indian TonicEt à partir de ce postulat, la famille Jouvray (Olivier au scénario, Jérôme au dessin et Marie-Claire à la colo) nous emmène dans un western délirant de 8 albums avec chaque fois un plaisir immense de retrouver notre cowboy favori. La grande force de Lincoln est d’une part dans sa simplicité et sa lisibilité graphique fort sympatoche et d’autre part dans ses dialogues percutants. Il y a toujours LA réflexion qui tue ! Pour s’en faire une bonne idée, il suffit de lire le 4ème de couv’ qui résume bien l’esprit Lincoln.

Lincoln tome 3 PlaygroundJe ne vais pas en faire des tonnes mais si vous avez envie de vous marrer et de sortir de la BD mainstream ou dite « d’humour », lisez Lincoln vous ne le regrettez pas. C’est fin, c’est très fin, ça se mange sans faim.

Et sinon le tome 9 il sort quand ? ça commence à faire long, le dernier tome qui se passe pendant la 14-18 (c’est vrai qu’on est un peu sorti du western là) est sorti il y a déjà 3 ans (août 2013)Lincoln tome 4 Châtiment corporel.

La scéne du Lincoln « fantôme » qui cherche son pote américain dans les tranchées vaut son pesant de cacacouètes, je l’ai relu hier soir, j’étais MDR comme disent les djeunes huhu !..

Merci les éditions Paquet !

Prochaine relecture : Wollodrïn.

 

Lincoln tome 5 Cul nu dans la plaineLincoln tome 6 French lover Lincoln tome 7 Le fou sur la montagne Lincoln tome 8 Le démon des tranchées