Les Seigneurs de la Terre – tome 3

Graines d’espoir
les seigneurs de la terre tome 3 couverture
Dégoûté de son expérience agricole, Florian a tout quitté, femme, fille et ferme, pour partir en Inde sur les traces de sa mère. De leur côté, Anne et la petite Lou tentent de se reconstruire après cet abandon… Sur place, Florian découvre que, bien que la culture indienne prône l’harmonie avec la nature, le « sous-continent » n’est pas épargné par les méfaits de l’agriculture intensive, notamment les OGM. En enquêtant sur sa mère, il apprend surtout que, animée du même feu humaniste que lui, elle s’était impliquée dans la défense locale de l’environnement. « Les chiens ne font pas des chats », dit-on. Et c’est peut-être en partant de l’autre côté du monde que Florian retrouvera la vocation…

On s’égare un tout petit peu dans ce 3ème tome où Florian quitte tout et surtout ses illusions d’agriculteur responsable pour partir à la recherche de sa mère en Inde.

On le retrouve la gueule de bois dans une chambre d’hôtel où son pote lui propose de sortir faire la bringue une énième fois.

Bon.

Heureusement, derrière les errances de son personnage principal, on en apprend de bien bonnes ! Les multinationales de l’agro-alimentaire s’en mettent plein les poches en brevetant ni vu ni connu des graines utilisées depuis des millénaires par les paysans indiens. Ces derniers devant s’acquitter d’une taxe pour pouvoir les planter et les exploiter.

En terme d’exploitation, c’est fort de café ! Sans parler des OGM qui polluent les autres cultures partout où ils sont semés.

Mais c’est plutôt face aux jolis yeux des charmantes dames rencontrées que Florian va sortir de sa torpeur pour défendre les droits des opprimés. Il rencontrera à cette occasion une figure du combat en la personne de Vandana Shiva. Et accessoirement une autre dame plus proche de lui.

Graphisme soigné, romance et documentaire rythment cet épisode qui prolonge sur sa belle lancée cette série pleine de surprises et dans l’air du temps.

Ou comment s’informer sur des sujets graves et d’actualité en se divertissant.

les seigneurs de la terre tome 3 planche

un album de Fabien Rodhain (scénario), Luca Malisan (dessin) et Francescutto Paolo (couleurs). Editions Glénat.

Les seigneurs de la terre tome 1 – l’appel de Cérès

les seigneurs de la terre tome 1 couverture

La crainte de lire une BD un peu trop institutionnelle, trop sérieuse au dessin trop propre pour être apprécié s’est en fait assez vite estompée devant un récit au final assez prenant et au propos d’actualité intéressant.

On suit Florian un jeune avocat lyonnais qui s’ennuie pas mal à plaider toute la journée la cause de couples qui divorcent. Anne sa femme est elle très heureuse de sa nouvelle vie à côtoyer les notables dans des soirées mondaines. Quand au retour d’un voyage en Amérique Latine avec son père – président de la coopérative régionale –  Florian lui annonce qu’il compte reprendre l’exploitation de la ferme familiale avec des méthodes moins productivistes, Anne est loin d’être d’accord. Et que dire de son père qui ne voit pas d’un bon œil l’orientation écologique que prend son fils.

Auteur de romans et de pièces de théâtre, Fabien Rodhain en bédéphile passionné réalise son premier scénario BD et on sent qu’il sait de quoi il parle. Le ton est sérieux sans être démonstratif et c’est l’occasion pour le lecteur de se familiariser avec l’agriculture moderne. Le poids des industriels et leur lobbying auprès des coopératives, le besoin de productivité croissant, l’appât du gain, l’exploitation des paysans sud-américains, la confrontation entre méthodes intensives et biologiques sont les termes abordés par ce premier tome agréablement dessiné par Luca Malisan.

Histoire de pinailler, le retour d’Anne en rousse (alors qu’on l’a vu blonde au début) page 42 m’a paumé, je l’ai confondu avec Nathalie – un amour de jeunesse ? – qui d’ailleurs disparaît assez vite. M’est avis qu’elle va bientôt consoler le pauvre petit avocat.

Un retour à la terre instructif sur le thème de la saga familiale un peu à l’image des Maîtres de l’Orge de Jean Van Hamme et Francis Vallès.

les seigneurs de la terre tome1 planche
les seigneurs de la terre tome1 planche

un album scénarisé par Fabien Rodhain, dessiné et colorisé par Luca Malisan, éditions Glénat

3 sur 5