Tiago Solan – tome 2/2

Bouzkachi
Tiago Solan tome 2 couverture
Des vallées afghanes au Sahel, les prises d’otages enrichissent chefs de guerre et émirs djihadistes. Tiago Solan, tireur d’élite vétéran, est engagé comme mercenaire par la séduisante et impétueuse Ophelia Conti. Cette jeune et fortunée veuve italienne lui confie une mission audacieuse et périlleuse : s’emparer d’une rançon de plusieurs millions d’euros destinée à de dangereux terroristes, au cœur du désert libyen. Son véritable but : se venger des meurtriers de son mari… En la mémoire d’un époux, au nom d’un frère d’armes, Ophelia et Tiago ont chacun leurs raisons de faire payer les bénéficiaires de ce business juteux et sanglant.

Suite et fin des aventures de Tiago Solan, le mercenaire qui s’associe à une veuve rancunière pour faire tomber une filière nauséabonde de tractations terroristes sur fond de vengeance.

Au milieu du désert libyen, la préparation d’une opération paramilitaire qui vise à faire capoter une remise d’otages contre une mallette pleine de billets se met en oeuvre.

Ce second tome passe à l’action sitôt les préparatifs détaillés pour un affrontement qui tient ses promesses sur le plan graphique. Explosions, échanges de coups de feu et corps à corps sont de la partie.

Le scénario semble avoir fait le plein d’une solide documentation pour nous offrir un diptyque fourni mais qui s’achève finalement un peu vite.

Un second serait-il dans les tuyaux ?

Tiago Solan tome 2 planche

un album édité par Glénat, Nathalie Sergeef (scénario), Fabio Pezzi (dessin), Céline Labriet (colo).

Tiago Solan – tome 1

Rançon d’état
Tiago Solan
Des vallées afghanes au Sahel, les prises d’otages enrichissent chefs de guerre et émirs djihadistes. Tiago Solan, tireur d’élite vétéran, est engagé comme mercenaire par la séduisante et impétueuse Ophelia Conti. Cette jeune et fortunée veuve italienne lui confie une mission audacieuse et périlleuse : s’emparer d’une rançon de plusieurs millions d’euros destinée à de dangereux terroristes, au cœur du désert libyen. Son véritable but : se venger des meurtriers de son mari… En la mémoire d’un époux, au nom d’un frère d’armes, Ophelia et Tiago ont chacun leurs raisons de faire payer les bénéficiaires de ce business juteux et sanglant.

Il faudra sans doute attendre le tome 2 pour entrer dans le cœur de l’intrigue principale. Ce premier tome d’introduction présente essentiellement le contexte et les principaux personnages.

Après une première couverture accrocheuse, place aux décors arides du désert arabe. Le dessin de l’italien Fabio Pezzi, réaliste et précis, est très bon bien qu’au cours des premières planches, il soit quelquefois difficile de facilement distinguer les personnages masculins. Ca va mieux ensuite lorsque Tiago et Ophelia se rencontrent.

Si bon nombre de médias nous parlent au quotidien des conflits dans le monde, rares sont les images en immersion. Le premier tome de Tiago Solan nous en offre l’opportunité tout en expliquant clairement le contexte géo-politique.

Tiago Solan

un album signé Nathalie Sergeef (scénario), Fabio Pezzi (dessin) et Céline Labriet (colo) aux éditions Glénat.

2 sur 5