Le Troisième testament, Julius – tome 5

Livre 5
Le troisième testament, Julius tome 5 couverture
Ivre de sa soif de vengeance, Sayn a désormais pris la tête des homme-corbeaux, ces guerriers immortels et sans pitié. Puisqu’il n’a pas pu accéder au royaume du Ciel, il deviendra le seigneur de la Terre. Sa prochaine étape est le temple de Jérusalem, cité assiégée où Juifs et Romains semblent se faire la guerre depuis toujours. Mais face à ce nouvel adversaire, ils vont devoir unir leurs forces. Julius le prophète, le Romain converti, est sans doute le seul capable de les convaincre. Mais en aura-t-il le temps ? Car déjà, le ciel s’assombrit au pas des légions noires…

« Conclusion d’une série magistrale ». Oui j’ai lu ça et entre nous je crois que c’est pas faux. J’ai relu l’été dernier les 4 premiers tomes et franchement c’est du beau boulot. Et ce n’est pas cet ultime tome qui me fera changer d’avis. C’est super prenant !

Alors oui, le côté ésotérique, je suis moyennement emballé d’habitude, je trouve que ça permet de faire passer un peu tout et n’importe quoi. Mais là on est dans l’Histoire, avec un grand H, dans un contexte où la religion dirige le monde alors oui l’ésotérisme ne me choque pas. Le souffle épique est bien présent. Le fantastique peut s’immiscer sans problèmes. L’important étant que le résultat soit cohérent et sublime.

Et puis quelle magnifique aventure ! Le destin de Julius, le général romain qui passe de boucher sanguinaire à ermite reclus et qui finit par se prendre pour l’Elu ! Oui c’est magnifiquement raconté. On y croit.

Et puis quelles scènes d’action, quelles magnifiques planches !

Oui franchement, c’est de la balle !.. Moi j’adore. Lisez mes biens chers frères et sœurs, vous allez aimer.

Amen.

Le troisième testament, Julius tome 5 planche

un dernier album signé Thimothée Montaigne (dessin), ALex Alice (scénario) et François Lapierre (colo) aux éditions Glénat.

coup de coeur

Le Kabbaliste de Prague

le-kabbaliste-de-prague-tome-1-couverture

J’avoue que la lecture des premières planches m’a quelque peu refroidi car le ton est grave, savant et sérieux. Mais mais mais je me suis laissé prendre assez vite par l’histoire de David qui sans me toucher directement (je ne suis pas juif et je pense que ça s’adresse surtout à ceux qui le sont) a fini par devenir une vraie aventure occultant l’aspect très « littéraire ». Le pitch est un peu trompeur et c’est – heureusement – plus une aventure historique et une petite romance qu’une traduction de légende.

Il s’agit de l’adaptation d’un roman de Marek Halter qui ressuscite le mythe fondateur du folklore juif d’Europe Centrale. Dans le ghetto de Prague au XVIe siècle, le rabbin Maharal à qui l’on prête le pouvoir de façonner le Golem, un être de boue à la force illimitée prend sous son aile David Gans qu’il envoie en mission à travers l’Europe afin de collecter le maximum de savoir auprès des plus grands astrologues de cette époque (Galilée ou Tycho Brahé).

Je ne sais pas trop où veulent en venir les auteurs et le but de leur adaptation mais servi par un graphisme académique et maitrisé, ce premier tome se laisse lire facilement pour faire un beau voyage dans le temps aux côté de Rabi David qui s’avère être un homme extrêmement bon. Mais gare au retour de celui qui part trop longtemps loin des siens …

kabbaliste-de-prague-tome-1-planche

un album de Pierre Makyo (scénario), Luca Raimondo (dessin) et Antoine Quaresma (colo) aux éditions Glénat.

etoile2