Une saison à l’ONU

c’est le genre de BD que j’aime bien lire quand j’ai envie de m’endormir moins con bête ^^

J’apprends des trucs utiles et je m’amuse.

A l’instar de Guy Delisle et ses chroniques ou de Nicolas Wild et ses aventures afghanes, Karim Lebhour et Aude Massot nous emmènent dans les coulisses d’une institution internationale.

On la connait tous au moins de nom mais ce qu’on sait beaucoup moins c’est son fonctionnement et là au cœur du truc on se rend compte que c’est un monstre tentaculaire. Des milliers de salariés, des milliards de dollar de fonctionnement, des moyens colossaux  qui débouchent sur une incroyable impuissance.

Son problème ? La démocratie ! Hé oui, soumises au vote à l’unanimité, les décisions sont toujours remises en cause par un intérêt contradictoire. C’est assez hallucinant ! Et les véritables maîtres du jeu sont les grosses puissances comme la Chine, la Russie ou les américains.

C’est un fait un gigantesque échiquier politique, un monstre administratif de bonne volonté certes mais surtout une montagne qui accouche d’une souris.

Décrite de l’intérieur, didactique, accessible et traitée avec humour, cette saison à l’ONU est une très bonne surprise !

un one shot sorti chez Steinkis.