Neige Origines – tome 2

Eden
neige-origines-tome-2-couverture
Seul rescapé d’une attaque de crève-panse, Chantefable se réveille dans un petit chalet donnant sur une vallée verdoyante et fleurie. Un endroit idyllique, épargné de la glaciation qui a ravagée l’Europe, qui porte le doux nom d’Eden. Accueilli par le maître des lieux, un certain Yahvé, Chantefable ne tarde pas déceler quelques mystérieux et inquiétants détails du quotidien. Tant de bonheur semble suspect… Convaincu que l’Eden cache une vérité terrifiante, Père Tabac, l’un des Douze, le pousse à s’évader et à rejoindre le fort de Northman, pour l’informer de ses soupçons…

Allez je vais être honnête, j’étais pas chaud chaud pour replonger dans l’univers de Neige imaginé par Didier Convard et Christian Gine dans les années 80 qui de mémoire m’ont laissé un souvenir glaçant.

Puis le premier tome de Neige Origines est arrivé et ce fut une bonne surprise. Puis est sorti ce tome 2 qui enfonce le clou. Le premier était un one shot pour tester le lectorat je pense, ce second est le début d’un diptyque qui débute extrêmement bien.

Déjà la couverture est une belle réussite, elle dit tout. Le type masqué de blanc (il s’appelle Yahvé au passage), l’atmosphère immaculée et enneigée et ce papillon coloré  au premier blanc. J’adore.

Avec la complicité de Eric Adam, Didier Convard revisite complètement sa série originale pour lui donner un sacré coup de neuf. Bien aidé par le trait sûr et vif de Fred Vignaux qui distille de très belles planches.

Un peu de steampunk, un peu de Mad Max, un peu de survival, le mélange est bien dosé pour un album très très agréable à lire. J’aime beaucoup les différents personnages, qu’ils soient héros ou les pires salopards, chacun joue sa partition à la perfection. C’est rythmé, bien mené, bien dessiné, rien à redire, c’est de la BD d’aventure post-apocalyptique de qualité.

Je recommande fortement d’autant qu’il n’est pas utile de connaître la série-mère.

neige-origines-tome-2-planche

Scénario de Didier Convard & Eric Adam. Dessin & couleurs de Fred Vignaux. Editions Glénat.

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.