Le Fulgur – tome 1

Au fond du gouffre
le Fulgur tome 1 couverture
1907. Suite à une terrible tempête, un navire voguant dans le canal du Yucatan sombre dans une fosse sous-marine avec un milliard d’or pur dans ses soutes. Bientôt, un groupe hétéroclite, savants, aventuriers, hommes d’affaires et journalistes, embarque à bord du Fulgur, un sous-marin unique en son genre, afin de retrouver la cargaison perdue. Mais leur aventure à 4 000 mètres de profondeur va rapidement prendre une tournure défiant l’entendement !

Un début d’album un peu poussif et des dialogues tout du long trop bavards et ampoulés. Je sais on est au début du XXème siècle mais bon difficile de s’identifier à ces personnages loin du charisme d’un bon aventurier.

Pour autant, à partir du moment où l’aventure commence au fond de la mer et qu’apparaissent les monstres attendus, ça va beaucoup mieux et on ne peut une nouvelle fois que saluer le talent de Christophe Bec pour ce type de récit.

Au dessin, je découvre un artiste serbe récompensé par de ses nombreux prix (Meilleur Jeune Artiste, Meilleur Comics Contemporain, Stylo d’Or à Belgrade) qui a travaillé sur la série Arcanes chez Delcourt et Ys La Légende chez Soleil. Son trait est propre bien qu’un peu trop encré à mon gout.

Prévu en 3 tomes, Le Fulgur démarre plutôt pas mal sur un mode Jules Verne.

le Fulgur tome 1 planche

un album scénarisé par Christophe Bec,  dessiné par Dejan Nenadov, colorisé par Tanja Cinna aux éditions Soleil.

2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *