Carthago – tome 5

La cité de Platon
carthago-tome-5-couverture
je ne vais pas me faire suer à résumer ce tome, vous n’avez qu’à le lire il est vachement bien 🙂

RhAAaaaaaaaa ! J’avais pourtant pris la précaution de relire tranquillement le tome précédent pour ne pas me gâcher le plaisir de lire ce nouvel opus avec des oublis fâcheux. Mais ça n’a pas suffit, il y a encore des trous que j’ai du mal à combler sans avoir TOUT relu depuis le début.

Mais ce qu’il y a de bien avec Christophe Bec, c’est qu’on est rarement déçu, il utilise toujours les même bonnes recettes en nous baladant à travers les personnages, les situations et les océans. C’est bien, on ne s’ennuie pas mais bien souvent il nous perd un peu en route. Lisez un album de Prométhée tous les 3 mois et vous comprendrez ^^

Bref, clairement, chaque situation, chaque personnage, chaque détail est important, rien n’est laissé au hasard, on sent bien que le scénariste est rigoureux et qu’il aime développer ses univers jusqu’au but qu’il s’est fixé.

Sinon, bah c’est de la balle, les planches sont superbes, les monstres au rendez-vous, la petite Lou et sa mère Kim sont attachantes et on se balade à travers le globe. Donovan est toujours aussi mystérieux (mais ça s’explique) et investi. J’ai donc de nouveau beaucoup aimé naviguer à bord de Carthago.

Pour info, ce 5ème volume clôt le deuxième cycle, le prochain sera composé de 4 albums (Yeah !) pour terminer la série (source : le site des Humanos).

Mais bon, comme je le disais, il faut que je relise tout depuis le début, j’ai encore loupé quelques trucs en termes de personnages surtout…

un album scénarisé par Chrsitophe Bec et dessiné par Milan Jovanovic aux éditions Les Humanoïdes Associés.

4 sur 5

Une réflexion sur « Carthago – tome 5 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.