Retour accueil

la bibite à bon dieu (BD-CUL #6) humour, cul

scenario: Guillaume Bouzard dessin: Guillaume Bouzard couleurs: (N&B) editeur: Les Requins Marteaux (ferraille), parution: février 2013

la bibite à bon dieu

le père Lucas est hospitalisé et ne pouvant laisser ses ouailles trop longtemps esseulées, le diocèse dépêche un jeune curé à Bourg-saint-Guillaume. Débarqué dans la charmante bourgade, le Père Guillaume (bin voyons huhu) est accueilli par la bonne du curé qui le reçoit comme un prince. Son repas à peine digéré, il prend (si j'ose dire...) une jeune femme en confession qui lui déballe son dernier pêché particulièrement obscène. Et ce n'est rien à côté de ce qui l'attend. Effrayé, il s'en remet à Dieu qui prend les choses en main et lui explique ce qu'il va devoir faire...

ce n'est pas le dernier (6ème de la collec) mais c'est mon premier BD-cul :) "50% BD, 50% cul, 100% plaisir, lisez BD-CUL le N° de la BD indébandante", les Requins-marteaux annoncent clairement la couleur en 4ème de couv mais c'est avant tout le nom de Guillaume Bouzard qui moi, m'a fait bander ! A la lecture de cette curiosité, il est évident que c'est réservé à un public averti et à part nous qui venons pour nous marrer, seuls les plus tolérants des catholiques pourront s'y risquer. L'idée subversive de mettre en scène un bon vieux Don Camillo des familles aux prises avec ses pauvres femmes délaissées me réconcilie avec la religion. Car autant les vrais curés me font flipper en tant que bombe à retardement (niveau calbute j'entends), autant celui-ci apparait comme un bienfaiteur sympatoche, en vrai homme de foi dont la dévotion force le respect. Qu'on se le dise, l'homme a besoin de jouir et Dieu n'y pourra jamais rien changer. L'ami Guillaume nous propose là un bon petit bouquin drôle et réac qui interroge tout doucement. Et comme dirait le magazine Zoo dans son numéro 48 (page 46), voila une excellente BD de chiottes. Lisez l'article, vous comprendrez ^^
note

le 02.07.2013 (741)