Retour accueil

l'Ours à la jambe de bois (COMMANDANT ACHAB #3) polar,thriller

scenario: Stéphane Piatzszek dessin: Stéphane Douay couleurs: Maud Buchwalder editeur: Casterman (univers D'auteur), parution: janvier 2013

l'Ours à la jambe de bois l'Ours à la jambe de bois

A la faveur de leur période de congés d’été, Achab et Karim décident de partir pour Le Havre. C’est là en effet, à la maison d’arrêt locale, que Fath, père de Karim et ami d’Achab, a passé les derniers jours de sa vie. Or on s’apprête à démolir la prison, et les deux hommes pensent y trouver des indices qui permettraient d’éclairer l’énigme de sa fin prématurée. Mais Achab et Karim sont interrompus dans leurs investigations par une urgence grave : on vient de retrouver le cadavre du maire du Havre, poignardé en pleine nuit à l’hôtel de ville. Au fond de sa gorge, on a retrouvé un sachet contenant une feuille de cannabis. Bref, une mission pour Achab ; question cannabis, il est comme qui dirait un expert...

voila un bon polar qui déboite ! Après deux premiers albums qui faisaient déja saliver, le Commandant Achab, le flic à la jambe de bois, fait son retour. Alcoolique et accro au pétard, le vieux renard n'en est pas moins un sacré bon flic. Le voila parti enquêter au Havre avec son chat et son collègue Karim, embarquant avec eux ce fameux contentieux (l'un accuse l'autre d'avoir tué son père !). Cette bonne vieille ville au bord de la Manche sert donc cette fois-ci de décor à une enquête un brin bizarre, un brin glauque où les hermaphrodites ne sont pas à la fête. L'occasion est donnée au vieux con d'affûter son esprit de déduction et son sens de l'observation pour surprendre un lecteur ravi d'assister à quelques scènes vraiment drôles ponctuées de dialogues bien enlevés. On s'amuse beaucoup tout en suivant de près une enquête aux petits oignons avec en parallèle la recherche de la vérité au sujet du père de Karim. On s'en rapproche d'ailleurs. Discret jusque-là, ce troisième opus accueille une guest star en la personne du "chat qui fait le mort" qui rivalise de drôlerie avec son illustre maitre. Qui se ressemble s'assemble. Une bonne BD étant aussi une BD bien dessinée, le trait anguleux de Stéphane Douay insiste sur le côté incisif et mordant qui sied si bien au commandant avec une bonne colo, très soignée, baignant l'ensemble de tons gris élégants. Elle instille même une proximité toute "Maigretesque" aux planches. Pour toutes ces bonnes raisons, L'ours à la jambe de bois s'impose logiquement comme le premier coup de coeur 2013 de BDouebe !..
A noter que c'est désormais édité chez Casterman qui en profite pour ressortir les deux premiers opus sous une nouvelle maquette; la couv du premier change peu tandis que celle du second est totalement relookée, ce qui n'est pas plus mal je ne l'aimais pas plus que ça ^^
coup de coeur

le 28.01.2013 (1098)

né pour mourir
tome 1 (4/5)
ma jambe de plastique
tome 2 (4/5)
Tout le monde meurt
tome 4 (5/5)
Toi, mon frère
tome 5 (4/5)