Retour accueil

le discours (LES ENFANTS DE JESSICA #1) roman graphique,anticipation

scenario: Luc Brunschwig dessin: Laurent Hirn couleurs: Laurent Hirn editeur: Futuropolis, parution: mai 2011

le discours le discours

ancienne maire de New York où elle a beaucoup oeuvré pour le bien des plus démunis, la démocrate Jessica Ruppert est en 2007 le leader de l'opposition et en tant que secrétaire aux affaires sociales du nouveau gouvernement, elle entend aujourd'hui prononcer un discours ici au congrès de Washington que certains qualifient déjà d'historique. Le monde retient son souffle...

il y a 9 ans, Luc Brunschwig et Laurent Hirn bouclaient le Pouvoir des innocents, une série acclamée par la critique. Aujourd'hui, le duo décide de la prolonger avec deux suites : les enfants de Jessica et Car l'enfer est ici à paraître en août 2011. La première impression à la lecture de ce tome 1 est qu'on est pas loin de la réalité et on ne peut s'empêcher de voir dans cette fiction un peu de l'Amérique d'aujourd'hui où le democrate Barrak Obama peine à imposer ses réformes sociales. Derrière le portrait de l'humaniste Jessica Ruppert se cache le profond malaise des Etats-Unis qui ont érigé le business en mode de vie. Malheur aux perdants qui resteront sur le bord de la route, ou plutôt sur le bord des rails le long de cette voie de chemin de fer qui mène à la Grosse Pomme, objet de tous les espoirs pour les plus pauvres. La narration de ce premier tome permet de se transporter aisément au coeur d'un récit qui s'annonce palpitant. Aux pinceaux, maitre Hirn possède un trait réaliste remarquable aux couleurs lumineuses. Mon seul regret est que cet album se lit trop vite et que malgré tout, le besoin de relire Le pouvoir... se fait cruellement ressentir. Ce n'est sans doute pas un mal, remarquez...
[relecture du 06.09.2012] c'est la qualité de la narration et l'intensité de ce qui se joue ici qui marque cette relecture. Le tome 2 vient d'arriver je vais me jeter dessus...
note

le 20.06.2011 (1299)

jours de deuil
tome 2 (4/5)