Retour accueil

agonie (LA MORT DE STALINE #1) historique

scenario: Fabien Nury dessin: Thierry Robin couleurs: Lorien Aureyre editeur: Dargaud, parution: octobre 2010

agonie agonie

dans la nuit du 2 mars 1953, Joseph Staline s'écroule, victime d'une attaque cérébrale. Immobilisé et muet, il assiste impuissant au sinistre ballet des principaux membres du Parti indécis devant la conduite à tenir mais qui luttent déjà pour la succession. L'arrivée des médecins confirme que Staline ne s'en sortira pas...

[relecture du 21.12.2012] je rejoins la critique saluant cet étonnant album qui s'avère effectivement diablement (sur)prenant ! Fabien Nury peut bien sûr se consoler avec le prix de la meilleure série décernée cette année à Angoulême avec il était une fois en France mais cet opus captivant (nominé lui aussi) aurait largement mérité de figurer au palmarès 2011. On ne doute pas une seconde que "ça a dû se passer comme ça", les luttes de pouvoir, le jeu politique dans les coulisses et surtout la terreur imbécile et arbitraire que le dictateur a imposé au pauvre peuple russe ressortent parfaitement dans le scénario. Absurde, abscons, contradictoire sont les adjectifs qui viennent immanquablement à l'esprit pour qualifier cette dictature parvenue au bout de sa logique. Pour adoucir la rigueur du contexte, Nury apporte une légère touche d'humour dans des situations presque cocasses et des dialogues bien léchés. Le dessin sec et nerveux de Thierry Robin s'accorde parfaitement avec les couleurs sombres et les aplats noirs pour plonger le récit dans l'ambiance de ce Kremlin froid et sinistre. Un excellent album qui ne demande qu'une suite !..
coup de coeur

le 09.03.2011 (1686)

funérailles
tome 2 (4/5)