Retour accueil

coeur double (BOUNCER #7) aventure,western

scenario: Alejandro Jodorowsky dessin: François Boucq couleurs: Florent Bossard ,François Boucq editeur: Les Humanoïdes Associés, parution: novembre 2009

coeur double coeur double

[résumé éditeur] Après le massacre des Apaches de l'épisode précédent, l'affrontement entre le Bouncer et la mystérieuse "Veuve Noire" semble inévitable. Instigatrice de la tuerie, cette manipulatrice convoite insatiablement les terres de la région autant qu'elle dévore ses amants. Le Bouncer n'hésitera pas longtemps à s'engager dans la lutte, surtout quand l'institutrice de Barrow City lui vendra ses charmes pour mettre un terme aux agissements de sa soeur malfaisante...

après un départ sur les chapeaux de roues dans le tome précédent, l'intrigue de ce diptyque prend un peu plus de consistance dans cette suite et fin un peu plus posée. Sur le graphisme reconnaissable entre tous de François Boucq et sa "patte" réaliste inimitable que j'aime beaucoup, le scénariste Jodorowski se calme un peu pour amener le face-à-face tant attendu entre le manchot pas si manchot que ça et la mystérieuse patronne d'Axe-Head. Si l'ensemble me plait bien, je regrette quelques bizarreries scénaristiques inutiles comme l'attaque du serpent ou l'intervention de l'eunuque chinois. Je sais que l'on est dans un western mais il y a quand même un goût prononcé pour la violence comme la mise à mort du gamin par le chien qui ne passe pas chez moi, je n'en vois pas l'intérêt. Ces éléments n'apportent rien à une histoire suffisamment étoffée qui oppose des personnages atypiques (Axe-head et ses rejetons sauvages méritent le détour) à notre courageux Bouncer qui empoche définitivement ma sympathie pour entrer dans la légende de l'ouest. Globalement, je trouve l'album réussi et remercie Boucq de dessiner aussi bien et aussi vite pour nous permettre d'avoir entre les mains un bon diptyque dans un temps très raisonnable...
[relecture du 10.12.2012] ce diptyque n'est pas le meilleur du Bouncer à cause d'un scénario un peu bizarre qui se contente d'exploiter quelques personnages physiquement monstrueux en y ajoutant beaucoup de violence. Le Bouncer semble un peu perdu dans ce drôle d'imbroglio qui ne le montre pas à son avantage. Plus bourrin qu'intellectuel en somme. Reste comme d'habitude le plaisir de feuilleter des planches de François Boucq...
note

le 01.11.2009 (5142)

un diamant pour l'au-delà
tome 1 (5/5)
la pitié des bourreaux
tome 2 (4/5)
la justice des serpents
tome 3 (3/5)
la vengeance du manchot
tome 4 (4/5)
la proie des louves
tome 5 (4/5)
la veuve noire
tome 6 (3/5)
To Hell
tome 8 (4/5)
and back
tome 9 (4/5)