Mum is dead (THE AUTOBIOGRAPHY OF A MITROLL #1)

scénario: Guillaume Bouzard, dessin: Guillaume Bouzard, couleurs: Philippe Ory, @Dargaud (poisson Pilote), parution: novembre 2008

Mum is dead Mum is dead

[résumé éditeur] ...Appelé au chevet de sa mère mourante, [Guillaume Bouzard] apprend un lourd secret familial : son père, qu’il n’a jamais connu, serait un troll… Après un scepticisme bien compréhensible, il doit se rendre à l’évidence… non, sa mère n’avait pas perdu la tête ! Il n’aura alors de cesse que de retrouver ce père si singulier. Débute, dès lors, une véritable quête sur les routes de Bretagne en compagnie de Flopi, son fidèle compagnon à quatre pattes.

ça y est : le nouveau Bouzard est dans les bacs ! Annoncé comme le pape de l'humour (je sais plus où j'ai lu ça), il est sélectionné pour Angoulême 2009 et pour ma part c'est mon premier album de cet auteur. Cela dit, son travail ne m'est pas inconnu puisqu'il sévit également dans les pages de Fluide Glacial et j'aime beaucoup son club des quatre. Allons droit au but : après quelques planches je suis assez déçu. La première partie est plutôt sombre malgré quelques bons dialogues et j'aurai apprécié d'avoir la surprise du sujet. La révélation absurde dans un contexte réaliste où l'auteur se met en scène m'aurait amusé s'il m'avait surpris. Heureusement la seconde partie est plus légère donc plus sympa, à partir du moment où il se met en route avec Flopi, sa feignasse de chien, l'album est lancé et là on s'amuse. Titillant la nostalgie des soirées scout avec nuit à la belle étoile et les effluves de liberté propre au road-movie, Guillaume Bouzard taille la route de l'aventure tout en discutant avec son chien. Ce qui est drôle c'est que ce dernier marche sur ses deux pattes et coltine une brouette ! Donc malgré une première partie glaciale, l'album a des atouts et mérite que l'on s'y intéresse. La suite devra me donner raison...
[relecture du 20.11.2009] après avoir lu les premiers albums de Bouzard, j'apprécie deux fois plus cet album car je me suis familiarisé avec son univers décalé. En définitive, ce Mitroll est un vrai bon album bien dans le style du Chizois (habitant de Chizé ?) et son humour déconnant...(+1)
[relecture du 14.02.2012] question humour, il n'atteint pas les sommets de drolerie des premiers Autobiography mais ça reste du Bouzard et j'aime beaucoup...
note

publié le 02.12.2008 (1494p)

les autres tomes : #2 is Dad a troll ? .::.
www.bdouebe.net
2003-2014