pauvres zhéros (one shot)

scénario: Baru, Pierre Pelot, dessin: Baru, couleurs: Baru, éditeur: Rivages/casterman/noir, parution: mai 2008

pauvres zhéros

dans un petit village des Vosges, un enfant de l'orphelinat Saint Maurice disparait au cours d'une sortie. Tout le monde est sur la brêche pour le retrouver car l'enfant est mongolien et ne survivra pas à une nuit seul à l'extérieur. Anastase et Albert, les deux marginaux du coin y voient l'occasion de se faire bien voir et proposent leurs services - une vieille chienne renifleuse - pour retrouver le gamin. Mais Albert, abreuvé de fictions télé est persuadé d'avoir vu un alien il y a quelques heures à peine...

bon je vous rassure, c'est moins glauque que prévu, un article alarmiste m'avait un peu effrayé et j'ai eu peur de découvrir des horreurs. Il n'en est rien et à la limite je suis presque déçu, un peu plus de trash aurait pu être drôle. C'est quand même assez effrayant ce qui peut se passer dans un village : entre les pauvres types, les rancoeurs, les ragots et ce qu'il se passe derrière les murs de l'orphelinat, l'ambiance est oppressante. C'est réussi et j'aime beaucoup le trait de Baru et ses couleurs délavées. La scène avec les chats vaut son pesant de pistaches (c'est meilleur que les cacahuètes) et c'est un bon polar dont il ne faut pas se priver. Vraiment bien cette nouvelle série...
note

publié le 23.05.2008 (1146)

www.bdouebe.net
2003-2014